Autobronzants : tout ce qu’il faut savoir

Autobronzants : tout ce qu’il faut savoir

Aujourd'hui, nous allons parler d'un sujet qui séduit, tout en suscitant beaucoup de curiosité : les autobronzants. Voici tout ce qu'il faut savoir.

Le bronzage est un phénomène naturel

Comme il nous serait impossible d’aborder ce sujet sans évoquer le processus du bronzage, commençons par cela. Le bronzage est un phénomène naturel qui se traduit par une coloration de la peau lorsqu’elle est exposée aux rayons UVs du soleil. Ce processus est la mélanogénèse : au contact du soleil, des cellules de la peau appelées mélanocytes produisent un pigment brun foncé, appelé mélanine, étant à l'origine du bronzage. Plus la peau est exposée aux rayons UVs, plus les mélanocytes produisent de la mélanine, et plus le bronzage est donc intense. 

Les rayons UVs majoritaires et responsables de ce phénomène sont les UVB. Ils pénètrent directement dans l’épiderme (deuxième couche de la peau, après la couche cornée) pour stimuler les mélanocytes. Ces derniers augmentent alors la synthèse de mélanine dans la couche la plus profonde de l’épiderme. La mélanine produite est ensuite transférée vers la couche superficielle de la peau.

Le bronzage et la capacité à bronzer diffèrent d’une personne à l’autre

La mélanogénèse est régulée par plusieurs facteurs dont l’exposition au soleil bien-sûr, mais également par les hormones, la génétique ou l’âge par exemple. Ainsi, les hormones mélanocortine et l’ACTH boostent la production de mélanine, tandis que certains facteurs génétiques peuvent influencer la quantité et la qualité de la mélanine produite. L’âge impacte également la production de mélanine car les mélanocytes deviennent de moins en moins performants avec le temps.

On l’a dit : la mélanine est le pigment à l’origine du bronzage, mais elle agit également comme un filtre naturel qui absorbe les rayons UVs. Elle protège ainsi la peau des effets nocifs de l'exposition prolongée au soleil pouvant varier en fonction de la couleur ou du type de peau et de la durée d'exposition. Les peaux claires auront tendance à rougir et prendre des coups de soleil quand les peaux plus foncées bronzeront plus facilement.

Rappelons qu’il est absolument nécessaire de prendre des précautions pour protéger la peau contre les effets nocifs des rayons UVs. Par exemple, le port de vêtements de protection, l'utilisation de crèmes solaires et l’absence d'exposition directe au soleil pendant les heures où celui-ci est le plus néfaste (entre 12h et 16h). 

N'étant pas tous égaux face au soleil, plusieurs solutions existent pour venir colorer sa peau sans s’exposer aux rayons UVs, quel que soit son type de peau.

 

Comment booster son bronzage ? 

Maintenant que vous avez une meilleure compréhension de ce qu’il se passe sous votre peau lorsque vous vous exposez au soleil, voyons ensemble comment atteindre ce joli teint hâlé tant recherché.

1. L'alimentation joue un rôle clé dans l'obtention d'un teint hâlé et lumineux.

Il est possible de favoriser le phénomène de bronzage en consommant des aliments riches en caroténoïdes. Ce sont des pigments naturels responsables d’une coloration jaune, orange ou rouge. Ils peuvent aider à donner à la peau une teinte plus foncée et participent également à protéger la peau du vieillissement cutané grâce à leur richesse en antioxydant.

Il en existe deux types, les carotènes et les xanthophylles :

-       Les carotènes : ils sont responsables d’une coloration orangée à rouge. Les principaux carotènes ayants des bienfaits sont les bêta-carotènes, le lycopène et l’astaxanthine.

Les aliments qui en contiennent le plus sont la carotte et la patate douce. Le lycopène, quant à lui, est particulièrement important dans la tomate.

-       Les xanthophylles : ils sont en général responsables d’une coloration rouge. Les plus connus sont la zéaxanthine et la lutéine.

Les aliments les plus riches en xanthophylles sont le chou frisé et les épinards.

2. Compléter son alimentation par la prise de compléments alimentaires de préparation au soleil ou autobronzant 

Face à ces constatations, il est possible de se tourner vers des compléments alimentaires pour soutenir l'alimentation et optimiser encore plus le processus de bronzage. 

Les compléments alimentaires autobronzants sont généralement composés de pigments naturels évoqués ci-dessus. Le bêta-carotène est transformé en vitamine A dans le corps, ce qui stimule la production de mélanine. Le lycopène, l’astaxantine, le zéaxantine et la lutéine sont des antioxydants qui aident à protéger la peau contre les dommages causés par les radicaux libres, ce qui aide à prolonger le bronzage.

Il existe d’autres nutriments qui protègent la peau du stress oxydatif, et qui  aident à maintenir un beau bronzage uniforme. Parmi eux les vitamine A, C et E, les polyphénols, mais aussi le zinc, le cuivre et le sélénium.

Poméol a exploité tous ces actifs pour proposer une offre solaire complète composée de 2 préparateurs solaires, mais aussi d’une formule auto-bronzante pour arborer un teint halé avec ou sans soleil, quelle que soit la saison 

Au cœur de la formule, le complexe exclusif Nutricible ® ColorBoost, issu de la recherche Poméol, associe 5 pigments naturels  : lutéine, zéaxantine, astaxantine, B-carotène et lycopène pour  un bronzage progressif naturel et uniforme. Ces pigments très justement dosés, agissent en synergie avec la vitamine C, le cuivre mais aussi un polyphénol de pomme vertueux dans le but de tirer le meilleur bénéfice du soleil tout en limitant les effets néfastes des UVs. 

 

En utilisant les compléments alimentaires solaires autobronzants Poméol il faut s’attendre à une coloration progressive, pour une coloration plus intense que votre teinte de base, sans effets orange ni traces. Il est conseillé de suivre cette cure  plusieurs semaines (idéalement 3 mois) pour obtenir des résultats visibles.

Notez que les compléments alimentaires ne doivent pas remplacer une alimentation variée et équilibrée. Et qu’ils ne dispensent pas l'usage d'une protection solaire adaptée lors de l'exposition au soleil.

 

Si vous souhaitez un résultat plus rapide mais moins durable, il existe les cosmétiques autobronzants. On vous explique cela juste après.

 

Optez pour les cosmétiques autobronzants pour un effet rapide mais éphémère 

 

Comme pour les compléments alimentaires autobronzants, un cosmétique autobronzant a pour objectif de donner à la peau une coloration bronzée sans exposition au soleil. La substance active dans les autobronzants est généralement le DiHydroxyAcétone (DHA). Lorsqu'il est appliqué sur la peau, il réagit avec les acides aminés pour produire des composés appelés mélanoidines qui donnent à la peau une teinte brunâtre ou dorée. 

Il existe plusieurs types de textures sur le marché, telles que des mousses, spray ou crèmes auto-bronzantes. Toutes doivent être appliquées de façon minutieuse et nécessitent une préparation en amont. Nous vous conseillons de préparer votre peau en la nettoyant et en l’exfoliant pour éliminer les cellules mortes et que le bronzage soit plus uniforme et durable.

Lors de l’application, nous vous conseillons de porter des gants pour éviter que le produit vous tache les mains. Etalez une petite quantité de produit sur votre peau, de façon homogène en évitant les zones rugueuses comme les genoux ou les coudes. Il est conseillé d’attendre 6 à 8h avant d’aller se baigner ou de prendre une douche. 

Il est important de noter, que contrairement aux compléments alimentaires, l'autobronzant cosmétique ne bronzera pas la peau de manière durable. La couleur est uniquement due à la réaction chimique entre le DHA et les acides aminés de la peau. Pour prolonger la durée du bronzage artificiel, nous vous conseillons de bien hydrater votre peau. Il faut éviter que la peau se dessèche pour éviter que le bronzage ne s’estompe trop rapidement.

N'oubliez pas que les autobronzants ne protègent pas la peau des rayons UV. Il est donc essentiel d'appliquer une protection solaire adaptée lors de vos sorties à l'extérieur.

 

Finalement, les différentes solutions autobronzants représentent une solution intéressante pour celles et ceux qui souhaitent arborer un teint hâlé sans s'exposer aux dangers du soleil,  qui ont du mal à bronzer ou qui souhaitent avoir un teint bronzé toute l’année ! Selon vos envies et votre situation, optez pour : 

- Une alimentation « bronzage friendly » pour un résultat doux 

- La prise de compléments alimentaires autobronzants pour un résultat modéré et durable, sans risque de traces ou de non-uniformité. 

- L’utilisation de cosmétiques autobronzants pour un résultat modéré et éphémère 

Vous pouvez même associer les trois  pour encore plus de résultat, sans oublier la protection solaire

Votre Diagnostic minceur

Gourmand(e), raffiné(e), épicurien(ne)… on vous aide à identifier votre profil nutritionnel pour éditer vos recommandations perte de poids sur-mesure !