Alimentation et bouffées de chaleur en période de ménopause : les aliments à privilégier et à éviter

Alimentation et bouffées de chaleur en période de ménopause : les aliments à privilégier et à éviter

Découvrez comment votre alimentation peut influencer les bouffées de chaleur pendant la ménopause.
Le secret d'une chevelure saine : Zoom sur le cuir chevelu Vous lisez Alimentation et bouffées de chaleur en période de ménopause : les aliments à privilégier et à éviter 8 minutes Suivant Les habitudes de vie qui préviennent des ballonnements

La ménopause n’est pas un problème à régler mais plutôt un phénomène naturel à accompagner.

C’est une étape naturelle de la vie d’une femme qui se traduit par l'arrêt progressif du fonctionnement des ovaires et donc le ralentissement de la production des hormones œstrogène et de progestérone.

Elle peut s’accompagner de divers signes d'inconforts appelés "troubles climatériques" pouvant être invalidants au quotidien : fatigue chronique, troubles du sommeil et de l'humeur, sueurs nocturnes, fatigue, prise de poids, gênes articulaires, sécheresse vaginale et/ou cutanée ou encore ce qui nous intéresse ici des bouffées de chaleurs.

Il existe des moyens naturels pour aider à atténuer ces signes ainsi vivre une ménopause plus sereine. Les experts Poméol ont à cœur de vous livrer au fil de cet article leurs conseils nutritionnels : apprenez à adapter votre alimentation pour minimiser les bouffées de chaleur !

 

Qu'est-ce que sont les bouffées de chaleur ?

 

Les bouffées de chaleur, également appelées « bouffées vasomotrices », sont très inconfortables et se caractérisent par une augmentation subite, passagère mais intense, de la température du corps. Ces bouffées sont localisées le plus souvent au niveau du visage, du cou et du buste et peuvent être accompagnées de frissons et de sueurs froides. Ce phénomène dure généralement quelques secondes à quelques minutes et se renouvelle à fréquence variable.

Lors de la ménopause, ces bouffées sont provoquées par un déséquilibre hormonal : la chute des hormones ovariennes œstrogènes qui ont pour rôle d’intervenir dans le mécanisme de régulation de la température corporelle.

Lorsque les hormones viennent à manquer ou sont sécrétées de manière aléatoire, cela entraine le dérèglement du processus interne de la régulation de la température contrôlé par l'hypothalamus. Le corps réagit de façon démesurée et anarchique et, afin de refroidir l’organisme, déclenche des sensations de chaleur intense et la production de sueur.

Celles-ci se manifestent le plus souvent la nuit, de manière incontrôlable et variable, influant sur la qualité du sommeil et ayant pour conséquence une augmentation de la fatigue, du stress, du surmenage, ou encore de la nervosité…

Lorsque qu'elles se manifestent en pleine journée, elles n'ont sont pas moins invalidantes puisque qu'elles peuvent entrainer une transpiration excessive.

Vous l'aurez donc compris, loin d'être insignifiantes, elles peuvent altérer la qualité de vie pendant la période de ménopause, il est donc important d’accompagner au mieux les femmes et de les soulager.

 

L'influence de l'alimentation sur les hormones 

Notre façon de manger a un impact majeur sur notre équilibre hormonal.

En effet, les hormones régulent tous les processus biochimiques du corps ainsi que les fonctions vitales. Tout au long de sa vie et plus encore durant la ménopause, il est primordial de maintenir une hygiène de vie saine - alimentation équilibrée, bonne hydratation, pratique d’une activité physique - dans l'objectif de vivre au mieux ce moment de vie et de maintenir un poids de santé idéal.

Pour réduire les bouffées de chaleur il convient d’adopter une alimentation riche en nutriments essentiels avec des vitamines et minéraux. Ceux-ci aideront à maintenir une santé optimale et à réguler les hormones responsables des bouffées de chaleur.

Il faut privilégier une alimentation hypotoxique, non acidifiante, à indice glycémique bas et riche en antioxydants. L’idéal étant aussi d’alléger le diner pour favoriser la qualité du sommeil, la digestion postprandiale et éviter les bouffées de chaleur nocturne.

Découvrez nos principaux conseils :

L'idéal est de consommer régulièrement,

- Des fruits et légumes, cela permet de réduire les signes d'inconforts de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur, en fournissant des antioxydants et fibres nécessaires pour favoriser un microbiote sain.

- Des légumineuses, qui sont riches en protéines végétales, fibres, et nutriments essentiels tels que le fer et le zinc. Elles permettent de maintenir une glycémie stable, ce qui contribue à réduire les bouffées de chaleur.

 - Des aliments riches en calcium, que l’on retrouve dans les produits laitiers ou encore le brocoli, le chou frisé ou les sardines, qui sont indispensables pendant la ménopause pour réduire les risques fragilités osseuses. Veillez également à garder de bons apports en vitamine D, pour favoriser l’absorption du calcium. Optez pour des poissons gras ou encore dans les œufs.

- Des aliments riches en zinc, que l’on retrouve par exemple dans les fruits de mer. Ils sont importants pour le système immunitaire et aident l’organisme à réguler les hormones et à réduire les bouffées de chaleur.

 - Des aliments riches en magnésium, comme les légumes verts, les légumineuses ou encore les céréales complètes. Ils permettent la régulation du système nerveux, le bon fonctionnement du système immunitaire, de la pression artérielle et une bonne santé osseuse.

- Des sources d’oméga-3, pour diminuer les bouffées de chaleur et réduire les troubles de l’humeur ainsi que les risques cardiovasculaires qui peuvent légèrement augmenter avec la ménopause.

- Des aliments comme le soja ou les graines de lin contenant des phytoœstrogènes naturels. Ces composés issus de plantes ont une action modulatrice sur le taux d’œstrogènes. Cependant il est fortement déconseillé d’en consommer en cas d’antécédents personnels ou familiaux de cancers hormonodépendants, de traitement hypothyroïdien ou en cas de prise de certains traitement médicamenteux (consultez votre médecin). Veillez dans tous les cas à ne pas cumuler l’ingestion de plusieurs sources de phytoœstrogènes.

Enfin, il est aussi primordial de rester hydraté tout au long de la journée en buvant beaucoup d’eau pour permettre au corps de réguler sa température interne.

Poméol vous informe également sur quelques aliments et boissons à éviter car ils augmentent la température interne du corps et donc favorisent les bouffées de chaleur.

Il s’agit du café, du thé noir, des boissons alcoolisés, des épices ou piments, ou encore des aliments riches en graisses cuites comme la charcuterie, les viandes, ou autres produits gras.

En incluant dans votre routine alimentaire les divers nutriments essentiels cités ci-dessus, cela aidera l’organisme à atténuer les divers inconforts liés à la ménopause de manière naturelle et limiter les bouffées de chaleur.

Certains fonctionneront sans doute mieux que d’autres car chaque femme est différente mais apporter une alimentation saine et équilibrée permettra d’améliorer la santé dans sa globalité.

 

Quelques conseils pratiques en dehors de l'alimentation pour éviter les bouffées de chaleur

 

Durant la période de ménopause, l’hygiène de vie et importante, il faut savoir écouter son corps et s’adapter à ses besoins. En plus d’une alimentation équilibrée et saine, il est recommandé de pratiquer une activité physique régulière au minimum pendant 30 minutes et 3 fois par semaine.

L'activité physique aussi variée soit elle soit s'adapter à vos besoins et vos envies.

La marche, la course à pied, le yoga, la natation, ou encore aller danser, aident à maintenir sa charpente bien tonique et à garder votre poids de forme idéal. Cela limite aussi la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur et génère un réel bien-être améliorant notre moral.

Il est possible également de se supplémenter avec des compléments alimentaires afin de pallier les divers troubles liés à la ménopause.

Notre équipe de Recherche et Développement a conçu le complément alimentaire ménopause Ménopulse. Formulé sans hormones et sans phytoœstrogènes il offre une action globale, durable et une réponse respectueuse adaptée pour soulager jusqu'à 10 signes d’inconforts dont : bouffées de chaleur et sueurs nocturnes, fragilité osseuse, sécheresse cutanée et des muqueuses, irritabilité, troubles du sommeil, manque de vitalité et inconforts gastro-intestinaux.

C’est le produit naturel, ultra complet dédié aux femmes ménopausées ou en situation de péri-ménopause qu’il faut adopter pour vivre une ménopause sereine.

Enfin, il existe d’autres remèdes naturels comme les infusions de plantes à base d’Achillée millefeuille ou d’Achémille. Ces plantes prises en infusion permettront de soulager les inconforts de la ménopause, d’atténuer les bouffées de chaleurs et apporter une sensation de bien-être. Également en gemmothérapie, les bourgeons de framboises pourront atténuer les bouffées de chaleur.

Vous l’aurez compris en adoptant dans votre routine quotidienne tous ces petits gestes, il sera plus facile de vivre cette période de transition qui peut être vécu comme un bouleversement.

Votre Diagnostic minceur

Gourmand(e), raffiné(e), épicurien(ne)… on vous aide à identifier votre profil nutritionnel pour éditer vos recommandations perte de poids sur-mesure !