Meilleures Ventes

SUBLIMATEUR

Préparer sa peau à l'exposition solaire

30,60 €
Toutes les meilleures ventes

Deniers articles

Minceur et microbiote : rétablir sa flore intestinale pour perdre du poids

Face à la perte de poids, nous ne sommes pas tous égaux. La faute à qui ? À notre microbiote. Quel rôle joue la flore intestinale ? Comment, grâce à votre microbiote, atteindre vos objectifs minceur ? Réponse ici !

Microbiote : quel est son rôle ?

Tout comme les empreintes digitales et comme le génome humain, chaque personne dispose de son propre microbiote. Le microbiote, ou flore intestinale, compte environ 100.000 milliards de micro-organismes. Cet ensemble de bactéries, virus, parasites et champignons non pathogènes constitue notre microbiote intestinal. Ce microbiote est le plus important du corps en nombre de micro-organismes.

Le microbiote intestinal est impliqué dans :

- l’immunité : les bactéries du microbiote participent à la fonction barrière de l’intestin et empêchent la colonisation d’autres espèces pathogènes. Il aide également à la maturation du système immunitaire.

- la digestion : les micro-organismes du microbiote assurent la fermentation des substrats et des résidus alimentaires non digestibles. Ils décomposent les sucres complexes comme les fibres, ce qui donne lieu à la production de petites molécules (des métabolites) qui vont ensuite agir à différents niveaux et stimuler par exemple l’immunité, le métabolisme des graisses,…  

Un déséquilibre du microbiote intestinal peut être associé à des pathologies comme les maladies inflammatoires de l’intestin, telle que la maladie de Crohn, mais aussi être impliqué dans le diabète.

Le microbiote peut se déséquilibrer pour diverses raisons :

- traitements antibiotiques ou psychotropes ;

- hygiène excessive ;

- une alimentation riche en aliments industriels contenant des conservateurs et des édulcorants et pauvres en fruits, légumes et fibres.

Sport, régimes, privations… vous avez tout essayé mais rien n’y fait ? Vous n’arrivez pas à perdre vos kilos en trop ? Et si le problème était plus profond ? Votre microbiote tient sa part de responsabilité dans votre capacité à perdre vos kilos en trop. Une dysbiose, c’est-à-dire un dysfonctionnement du microbiote peut corréler avec vos kilos en trop.

Le rôle d’Akkermansia muciniphila 

Akkermansia muciniphila a un rôle clé dans le métabolisme glucidique et lipidique, puisqu’un faible taux d’Akkermansia muciniphila est plus fréquemment retrouvé chez les personnes souffrant d’obésité, de diabète, de syndrome métabolique, ou de pathologies inflammatoires intestinales ou hépatiques. 

Dans votre quête de la minceur, Akkermansia muciniphila joue un rôle essentiel. Les dernières découvertes scientifiques ont mis en lumière 3 points clés :

- Il existe une corrélation entre un microbiote riche en Akkermansia muciniphila et un meilleur état métabolique.

- On observe des réserves de graisses (adipocytes) de taille plus petite chez les personnes présentant une forte quantité d’Akkermansia muciniphila.

- On constate une corrélation inverse entre l’abondance en Akkermansia muciniphila, et le poids corporel (IMC). Plus le sujet est obèse (plus son IMC est élevé), et plus son microbiote est pauvre en Akkermansia muciniphila. 


Mincir grâce à votre microbiote

La composition de votre microbiote interfère sur votre capacité à perdre du poids.

La présence de « mauvaises » bactéries et l’absence - ou la faible présence - d’Akkermansia muciniphila dans votre microbiote engendrent les conséquences suivantes :

- sentiment de satiété difficile à atteindre

- stockage des aliments sous formes de graisses ;

- prise de poids plus ou moins conséquente.

Pour lutter contre la prise de poids liée à une déficience du microbiote, il est essentiel de contrôler son alimentation. Évitez les sucres raffinés et limitez les féculents. Privilégiez les protéines, les fibres. 

Pour modifier la composition de votre microbiote, vous pouvez donc miser sur des prébiotiques (fibres) qui vont agir comme un engrais végétal pour les bactéries et donc rendre le terrain favorable et améliorer ses fonctions naturelles.

Renforcer son microbiote avec des prébiotiques


Les prébiotiques sont des composés non-digestibles qui, par le biais de leur fermentation sélective par un nombre limité de bactéries, modulent la composition et l’activité du microbiote intestinal.

Les prébiotiques proposent aux personnes en surpoids et résistantes aux régimes une nouvelle alternative. Rééquilibrer sa flore intestinale au profit des bactéries bénéfiques par le biais des prébiotiques peut aider à la perte de poids. Pour cela, il est nécessaire de miser sur les bons ingrédients.

La composition bactérienne des pommes est une source non négligeable pour votre microbiote. La pomme comporte sur sa pelure, dans sa chair, mais aussi dans ses pépins et sa tige plus de 100 millions de bactéries, qui participent à maintenir notre microbiote intestinal. 

Acti Ball Pro Akkermansia est un dispositif médical contient un complexe de fibres 100% végétales. Il comprend notamment des fibres de pomme, issues de la Pomothérapie, qui participent au sein du complexe, à la captation des sucres et des graisses (1,2) et renforcent l’effet prébiotique (3).

Ce dispositif médical est le premier capteur-régénérateur de la flore minceur. Acti Ball Pro Akkermansia se diffuse dans l’estomac pour former un maillage, captant une partie des sucres et des graisses issus de l’alimentation. Il réduit ainsi la quantité de calories ingérées, tout en générant un sentiment de satiété (1,2,4). Une fois dans le colon, le complexe Acti Ball va permettre aux bonnes bactéries de se développer en contribuant à créer les conditions propices à la régénération de votre microbiote et de votre bonne flore intestinale : Lactobacilli, Bacteroidetes, Bifidobacteria et Akkermansia muciniphila (3,5).

Ce dispositif médical doit être utilisé dans le cadre d’un mode de vie sain et ne pas être consommé comme substitut d’un régime alimentaire varié et équilibré. Pour optimiser votre perte de poids, il est fortement recommandé de pratiquer une activité physique régulière et de consommer de manière modérée les graisses et les sucres. 

Rétablir sa flore intestinale pour perdre du poids est une des conditions essentielle dans l’atteinte de vos objectifs minceur. Prendre soin de son microbiote, c’est aussi se mettre à l’abri d’inflammation et conserver un bon état de santé. Prêtez  attention à la composition de votre assiette et continuez à stimuler votre organisme !

Ce dispositif médical par voie orale est indiqué dans la perte de poids et la prévention de l’obésité, pour des personnes ayant un IMC compris entre 25 et 30.

Date de mise à jour 19/11/2019

1 - Évaluation in vitro de l’efficacité du complexe breveté sur 4 aliments gras. Étude n°F02843/01LA, 02/2011. /2 - Évaluation in vitro de l'action du complexe breveté sur un repas complet. Étude n°E85068-03/06CL, 03/2015 /3 - Evaluation in vitro à court terme de l'effet prébiotique du complexe de fibres breveté. Etude n°2015190/D252/5, 01/2017. /4 - Évaluation clinique conduite durant 30 jours consécutifs sur 25 personnes, protocole N°010816, 06/2012 /5 -Evaluation in vitro sur 15 jours de l’effet du complexe de fibres breveté sur Akkermansia muciniphila. Etude n°2015193/D317, 09/2017.

Pour plus d'informations et les références aux études scientifiques, lire attentivementla notice. Demander conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Crédits photos : Maksym Azovtsev / Istock

Posté le : déc. 18, 2019
Posté dans : Blog
check Produit ajouté au comparateur